SPEED PAINTING The Dock

Ce Tutoriel va vous expliquer comment réaliser très rapidement et facilement un visuel de Concept Art avec la méthode ingénieuse de Scott Robertson.  Cette technique utilise la superposition de calques contenant des visuels quelconques auxquels on attribue différents mode de fusion. Ce mélange certe assez aléatoire fait ressortir des volumes, des lumières, des éléments intéressants qui vont constituer la base du Concept Art.

Thedock

1. La technique

Scott Robertson utilise des feutres spéciaux (Copic) de forme plate et de différentes largeurs avec lesquels il crée des visuels basiques sur papier qu'il scanne ensuite. Ce sont donc des croquis, parfois déjà des concepts avancés tels que des montagnes ou des architectures visibles et descriptibles, sur fond blanc.  Tous ces visuels sur fond blanc sont importés dans photoshop et superposés.  Pour chaque calque, un mode de fusion lui est appliqué. Les modes de fusion les plus efficaces sont souvent les suivants : "Incrustation" (Overlay) - "Produit" (Multiply) - "Différence" (Difference) - "Exclusion" (Exclusion) et  "Densité couleur -" (Color Dodge) mais les autres sont tout aussi intéressants.

2. La préparation

Personnellement je ne possède pas ce genre de feutre pentone. Donc, le seul moyen de recopier ce type de croquis est d'utiliser photoshop et ses brosses paramétrées.

Je crée un nouveau document, ici 4000 x 2000 pixels avec un fond blanc. Sur un nouveau calque, je dessine grossièrement des formes en utilisant un type de brosses dures, ou aux bords humides pour simuler l'effet de feutre.

        

Maintenant, on se lâche et on peint ce qui vient à la tête. Pour ma part, voici les visuels créés.

      

A première vue cela n'est pas terrible.  Je superpose ensuite ces croquis sur des calques différents.

Voici les modes de fusion que j'ai appliqué dès l'importation des images, avec le résultat qui en découle.  Remarquez aussi que j'ai dupliqué un calque et que j'y ai appliqué un mode de fusion différent de l'original.

    

    

     

     

Il serait trop long de commencer à vous montrer que tel mode de fusion donne tel résultat, et que tel position de calque dans la pile donne tel résultat, c'est à vous de juger et de faire les tests car des centaines de combinaisons sont possibles...  Pour le moment tout est le fruit du hasard, aussi bien les tracés que les placements et les modes de fusion attribués.
Ici, j'ai trouvé que les tracés n'étaient pas assez détaillés et donc j'ai prit l'initiative d'importer des images pour combler cette lacune.  Cette étape se fait progressivement, image par image, avec des tests de mode fusion et des déplacements dans la pile de calque.  Je vous laisse imaginer le temps que cela prend...

Voici la première image importée.  J'utilise ici (pour le test) une image de recherche Google mais rien ne vaut une photo de votre bilbliothèque personnelle d'engin ou de références extérieures (bâtiments, rues, véhicules ou autres).

J'ai ensuite dupliqué le calque et lui ai appliqué une rotation de 180°.  L'un est placé sous la pile en mode Normal et la copie (rotation de 180°) sur la pile en mode Incrustation.

 

A ce stade, j'ai voulu avoir des éléments métallurgiques et c'est ici que j'ai absolument voulu avoir un peu de contrôle sur la création en me disant que si j'importe tel visuel, j'aurai sûrement tel résultat. J'ai donc été puiser dans mes images et j'ai importé une sorte grue en mode de fusion "Densité Linéaire -" .

   

Ici, chacun peut voir ce qu'il veut, car on a tous une sensibilité différente et à chaque oeil son droit visuel.

3. La réalisation

Sur un nouveau calque, je commence à faire ressortir les volumes voulus et à imaginer la scène de façon plus concrête.  Je n'ai utilisé qu'une seule brosse (la craie) que j'ai réglé de la manière suivante:

              

Une fois les volumes et les matières déposés, j'affine quelques détails, j'importe des textures et je supprime les défauts non voulus sur l'image.

    

Le but de ce tutoriel était de vous montrer qu'il est possible de créer des visuels imaginaires avec des mélanges d'images importées mais pas de vous montrer le côté peinture, qui ne serait visible correctement qu'en vidéo.